"Défi-silence"

Le 5 mai dernier, 44 élèves du CSM ont relevé le « défi-silence » qui consistait à ne pas parler de la journée afin de démontrer leur solidarité envers les gens que l’on met au silence dans le Monde. Par leur geste, elles voulaient sensibiliser et inciter leurs camarades à signer différentes pétitions.